Vainqueurs de la Coupe

Vainqueurs de la Coupe post thumbnail image

Brillamment qualifié pour la finale, les joueurs de Michel rencontraient l’équipe de St Julien en Jarez à Lorette (ancien club de nombreux joueurs). C’est devant un nombreux public que s’est déroulée cette finale, de nombreuses personnes du club sont venues apporter leurs encouragements. Toute l’équipe des Benjamins, par exemple, est venu soutenir les seniors après leur tournoi à St Andéol le Château.
C’est avec un effectif de seulement 7 joueurs (Franck toujours blessé et Sylvain bloqué sur la route des retours de vacances) que les St Martinaires voulaient s’offrir le 1er trophée du club.
Partis avec 7 points d’handicap suite à la différence de niveau entre les 2 équipes, les violets rataient leur début de match. Empruntés, maladroits, ils laissaient l’initiative à leurs adversaires qui en profitaient pour creuser l’écart. Après un temps mort les violets semblaient retrouver un peu d’allant. Et par Mickael et Romain, ils revenaient doucement dans la partie pour arriver à la fin du 1er quart avec un retard de 4 pts 12à 16. Le second quart était beaucoup plus offensif. Laurent envoyait un de ses 1er missile à 3 points (il en marquera 3 durant la rencontre), Romain dominait dans les airs, Julien omniprésent et efficace, et Mickael toujours à la finition, faisaient gonfler la marque. Mais une défense un peu laxiste face à des adversaires adroits ne leur permettaient pas de combler leur retard initial. Ils atteignaient la mi temps avec 2 points de retard 34 à 36. A l’entame du 3e quart le coach Michel changea de défense. Alternant zone press et défense 1-3-1, ils étouffaient littéralement leurs adversaires. S’appuyant sur une défense retrouvée et un jeu offensif bien léché, les 2 meneurs Stéphane et Moulay s’en donnaient à cœur joie, délivrant de nombreuses passes décisives et se permettant d’inscrire un superbe panier chacun. Romain continuait sa moisson de rebonds en apportant aussi un capital point non négligeable. L’équipe adverse ne pouvait suivre le rythme imposé par les St Martinaires. A l’annonce du dernier quart les violets menaient 53 à 47. Ne relâchant rien l’écart continuait de croitre. Mais le poids des fautes commençait à se faire sentir. Avec plusieurs joueurs à 4 fautes, le doute pouvait s’installer dans la tête. Romain rappelé sur le banc par son coach (4 fautes) ne désarçonna pas l’équipe. Sans leur tour de contrôle, les St Martinaires continuaient de dominer les débats. Une grosse défense ou solidarité n’est pas un vain mot leur octroyaient de bons ballons d’attaque. Et Raphael, bien présent en défense, sortit de sa boite en attaque. En l’espace de 2 minutes il mystifia son défenseur direct, inscrivant 3 paniers consécutifs. L’équipe adverse « pêta » les plombs et se vu infligé 1 faute technique puis une anti sportive a doublée d’une autre faute technique. Mickael ne se priva de les transformer portant l’écart à 13 pts à quelques minutes de la fin du match. La fin de rencontre fut bien maîtrisé et les violets s’imposèrent logiquement sur le score de 73 à 57, ce qui offrit le 1er titre au club St Martinaire depuis sa création. Marqueurs : Mickael CHALANCON 24 pts, Romain DUGAND 15 pts, Laurent MARSOT 13 pts, Julien CHALENCON 9 pts, Raphael DOMBEY 8 pts, Moulay SAKALY 2 pts et Stéphane HEREDIA 2 pts.
Le mot du coach : « Félicitations à tous les joueurs pour ce 1er titre. C’est la récompense du travail fourni depuis plusieurs années. Reste maintenant à conquérir le titre de Champion de la Loire qui serait la cerise sur le gâteau, terminant une saison qui de toute façon aura été belle ».
Rendez vous pour la ½ finale du championnat le Dimanche 30 Maicontre Amplepuis à 10 h15 à Andrézieux.

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Une seule rencontre ce week endUne seule rencontre ce week end

Les Mini Poussins Mixte jouaient,le match reporté à cause de la neige, à St Chamond. Un match difficile pour les St Martinaires qui furent nettement dominés dans les 2 premiers quart temps. Les deux derniers furent plus construits grace à une meilleure défense d’Anais, Candice et Bérenice et aux instructions