Pas un exemple !!

Sylvain CHALANCON, le coach des Benjamines, avait demandé et insisté auprès de ses joueuses, pour que ce Dimanche, jouant à 10 h 30, elles ne soient pas en retard au rendez vous fixé à 10 h 00 précises (en tenue sportive sur le terrain). Toute l’équipe était présente à l’heure prévue, devant le gymnase, attendant ….l’arrivée du coach. En retard, il se fit gentiment ‘chambrer’ par toutes ses joueuses, d’autant plus que dans sa précipitation, il avait….oublié les clés du gymnase.
Terminons par cette phrase que Sylvain aurait pu employer:
‘Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais !’

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Stress ou oubli ??Stress ou oubli ??

Lors du derby contre Lorette, voyant que les st Martinaires n’étaient que 5, le président André Heredia décida de leur apporter son aide. Mais quelle ne fût pas la surprise quand au moment de rentrer sur le terrain, enlevant le bas de survêtement, il se rendit compte qu’il avait oublié